Question:
Est-il possible de piloter un B-24 sous Bixby Bridge?
masterofnone
2018-03-12 12:37:50 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Si cela semble ridicule, c'est parce que je pense que oui, mais voici pourquoi je pose la question.

Mon grand-père a piloté des B-24 pendant la Seconde Guerre mondiale et il y avait quelque chose d'une légende locale qu'il avait autrefois piloté un Liberator chargé d'équipage sous Bixby Bridge (près de Big Sur le long de la côte de Californie). Voici une courte vidéo du pont:

Je dis pas question. Mis à part l'idée d'un aviateur militaire entraîné risquant si imprudemment la vie de son équipage (sans parler de la cour martiale, etc.), ce qui met à rude épreuve sa crédibilité, je pense qu'un tel exploit est physiquement impossible pour un avion de cette taille. Mais alors, je ne suis pas pilote - je prétends juste en être un sur X-Plane. J'ai des proches (pas des pilotes non plus) qui sont convaincus que l'histoire est vraie. Ceux d'entre vous qui volent en IRL, qu'en pensez-vous?

Malheureusement, mon grand-père est décédé avant ma naissance si à court de sortir la planche Ouija, il n'y a pas vraiment de moyen pratique de lui demander!

Si cela convient - et je crois que c'est le cas - bien sûr, c'est faisable ...
@xxavier tenez-vous compte du terrain du côté intérieur qu'il faudrait manœuvrer?
Le fou est relatif. C'était une autre époque. Le canon Tex Johnson a roulé un 707 juste parce qu'il le pouvait. Pour ne pas dire que cela s'est produit ou que ce n'est pas le cas, mais les évaluations actuelles du risque et de la santé mentale sont susceptibles d'être assombries par un certain degré de dégoût contemporain. Les pilotes de la Première Guerre mondiale avaient une espérance de vie de quelques semaines en moyenne. Pendant la Seconde Guerre mondiale, cela s'est amélioré, mais le genre de mépris imprudent du risque, qui aujourd'hui vous permettrait de vous discipliner correctement, était alors le genre de chose qui était délibérément recherchée et encouragée chez les pilotes. Qui d'autre prendrait un emploi où survivre était un jeu d'enfant?
@J ... Le tonneau de Johnston n'était pas du tout fou. Comme [il l'a lui-même expliqué] (https://www.youtube.com/watch?v=AaA7kPfC5Hk), il a maintenu 1g tout au long de la manœuvre.
@MichaelK J'aimerais entendre la réponse de Boeing à cela si vous étiez un pilote d'essai moderne qui a tiré un tonneau impromptu et non autorisé sur un prototype 777X. Même à l'époque, il a reçu une réponse assez sévère. Quoi qu'il en soit, le fait est que beaucoup de choses qui semblent un peu folles peuvent en fait être faites * raisonnablement * en toute sécurité, et les choses dont nous ne rêverions pas de nous en sortir aujourd'hui avaient plus de marge de manœuvre dans le passé. La plupart des pilotes d'aujourd'hui ne prendraient probablement pas de tels risques simplement parce que ce n'est pas responsable de le faire, même si ce n'est pas terriblement dangereux, alors que les pilotes du passé étaient un peu plus cavaliers.
@J ... Vous seriez sanctionné de la même manière si vous faisiez un ** quoi que ce soit ** non autorisé. La seule différence en le faisant en toute sécurité est d'atténuer légèrement les coups de cul que vous recevrez pour des cascades que vous n'aviez pas autorisées avec les personnes qui sont en fin de compte responsables de l'avion. Cela est d'autant plus vrai que leurs fesses seraient alors à leur tour mûres pour être frappées par les autorités de l'aviation, brandissant comme leur outil ce gros volume qui détaille les choses que vous pouvez et les choses que vous ne pouvez pas faire en l'air.
@MichaelK Tex a eu un entretien, mais a par ailleurs conservé son travail et n'a pas été discipliné. Si vous pensez qu'une réponse similaire se manifesterait aujourd'hui, je pense que je vais simplement laisser cela parler de lui-même.
@J ... Le fameux rôle a été exécuté le 6 août 1955. La FAA a été créée en 1958. Et je ne pense pas que son prédécesseur le CAB (Civil Aeronautics Board) ait eu une quelconque influence sur de telles choses à l'époque. En d'autres termes: les seules personnes qui ont eu leur mot à dire sur la question étaient Boeing eux-mêmes, et ils ont approuvé rétroactivement le coup. Ces jours-ci, les gens de Boeing devront répondre à la FAA si ** des ** manigances ont lieu sans autorisation préalable. Le fait est que la sécurité de la cascade fera la différence entre une réprimande ou une mise à la terre, mais vous vous ferez claquer le cul.
@MichaelK Alors ... je repose ma cause.
"Hormis l'idée d'un aviateur militaire entraîné risquant si imprudemment la vie de l'équipage (sans parler du tribunal-marshall, etc.), ce qui met à rude épreuve sa crédibilité ..." Vous devriez lire ceci: https://en.wikipedia.org/wiki/ 1994_Fairchild_Air_Force_Base_B-52_crash
@ceejayoz ** CECI **. J'allais faire le lien si personne d'autre ne le faisait. Ce pilote avait une * énorme * histoire de mise en danger de son engin, de son équipage et des civils environnants, et n'a pratiquement jamais été puni pour cela. Ne vous attendez pas à ce que ces risques arrêtent certaines personnes, même à l'époque moderne, et ne vous attendez pas à ce que la discipline militaire se concrétise dans tous les cas.
Des aviateurs militaires formés, ceci aussi: https://en.wikipedia.org/wiki/Cavalese_cable_car_disaster_(1998)
@ceejayoz: Une dizaine d'années auparavant (sous un autre commandant), un autre pilote de Fairchild B-52 a remarqué que son itinéraire de retour d'une mission d'entraînement au-dessus de l'Alaska allait * assez * près de sa ville natale - il s'est donc légèrement écarté du plan de vol. , et bourdonnait la maison de ses parents. Ce jour-là, il a eu l'occasion de prouver qu'il n'avait pas pris beaucoup de poids ces dernières années - ses vieux uniformes avec barreaux de capitaine semblaient toujours aller à peu près aussi bien que l'uniforme du major qu'il portait quand il a décollé. Autant que je sache, la connaissance du public à ce sujet était cependant un peu plus limitée.
@Jerry Coffin: Donc, il a peut-être été rétrogradé pour cela par la suite, mais il l'a quand même fait, n'est-ce pas? (De plus, bien que je ne sois pas très familier avec les insignes de grade de la Force aérienne, dans d'autres branches de service, les insignes de grade sont épinglés ou cousus - pas besoin de changer d'uniforme.)
@jamesqf: Oui, il l'a fait assez clairement. En ce qui concerne le changement d'uniforme: sur les blues vestimentaires, les insignes sont épinglés, ils sont donc rapides et faciles à changer. Sur presque tout le reste, ils sont cousus, et les changer est moins trivial, et le contour de l'ancien insigne serait presque certainement assez visible. Immédiatement après une promotion, ils sont susceptibles de négliger une violation mineure de 35-10; après une rétrogradation, les gens seront probablement beaucoup moins indulgents. Si j'avais été dans cette situation, j'aurais soit trouvé de vieux uniformes, soit j'aurais acheté de nouveaux, je n'aurais pas pris le risque de changer les insignes.
Il est maintenant démoli, mais en 1941, un Curtiss Tomahawk de la RAF a volé sous un pont parabolique similaire près de Winchester au Royaume-Uni; le pont s'appelait alors (à tort) Spitfire Bridge. L'histoire est ici - http://www.dailyecho.co.uk/archive/2003/10/31/Hampshire+Archive/5584779.Myth_of_pilot_s_bridge_stunt/ (modifier - il a failli se suicider)
Comme d'autres l'ont déjà souligné, lisez ce que Bud Holland était autorisé à faire avec un b52 et toujours autorisé à voler
Je dirais que cela ressemble à un gros petit mensonge :-)
Si l'expérience dans GTAV est admissible, je dirais que c'est faisable mais très difficile.
Si l'avion est très peu chargé (viril pour avoir de la place pour les cojones du pilote ..) il semble tout à fait possible.
Avec des excuses pour être * extrêmement * vagues, les souvenirs et Google me font défaut, mais je me souviens d'avoir visité un musée du nord du Pays de Galles quand j'étais enfant, et d'avoir une photo de quelqu'un volant un Spitfire sous un pont vraiment pas très haut sur un estuaire. Pour lequel ils ont définitivement été disciplinés, car il avait une marge d'erreur beaucoup plus petite qu'un B-24 aurait fait sur ce pont. Possible est différent de ce qui s'est passé, mais je ne vois aucune raison pour laquelle cela * n'aurait pas * pu * se produire.
votre grand-père ROCKS mec.
Bien dit, @Fattie, J'ai tendance à être d'accord, si je le dis moi-même! :) Et je n'ai même pas mentionné qu'il a été abattu en Europe DEUX FOIS, a été battu à un pouce de sa vie par une foule de villageois hongrois et a passé le reste de la guerre dans un camp de détention allemand!
C'était certainement un homme de génération différente. Cette génération a basculé. Ma chère mère, RIP, était assez vieille quand je suis née, donc, incroyablement, elle a combattu pendant la Seconde Guerre mondiale en tant que très jeune adolescente. Les hommes étaient des hommes, les femmes avaient chaud et l'ennemi était dur à cuire. La seule chose que les enfants ont aujourd'hui, ce sont les téléphones et les simulateurs.
Six réponses:
#1
+50
Hobo Sapiens
2018-03-12 14:04:44 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Un Liberator a une envergure de 34 m, tandis que la travée centrale du pont mesure 110 m de large et 280 pieds de haut, de sorte que l'avion se glisse sous le pont.

Le ruisseau Bixby s'approche du pont par le nord- à l'est, avec une approche directe d'environ 0,3 mille. En s'approchant bas du nord-est et en descendant dans le ruisseau à la première occasion, même un Liberator pourrait avoir assez de temps pour descendre sous le niveau du tablier du pont et récupérer au-dessus de la mer, bien que les vagues puissent être un peu trop proches pour confort.

Je ne voudrais pas essayer dans un plein B-24, mais avec une charge de carburant et un équipage légers, je dirais que c'est faisable. Que quelqu'un l'ait déjà fait, c'est une autre histoire ...

J'espère que ces lignes électriques n'étaient pas là si / quand cela a été essayé, cependant!
Quelle est la hauteur du terrain à 0,3 m? En d'autres termes, quelle pente de descente faudrait-il pour descendre dans la gorge en approche rectiligne et plonger sous le pont? J'essaierai de modéliser une trajectoire un de ces jours - ça semble très amusant! Pour info, une vitesse de manœuvre raisonnable pour le B-24 semble être d'environ 150 mph (à partir de http://www.wwiiaircraftperformance.org/B-24/B-24_Flight_Manual.pdf).
Un autre exploit aérien auquel j'aurais pensé être impossible chez Bixby: https://www.youtube.com/watch?v=QNfgu-bYEvc
J'ai scanné ce document mais je n'ai pas trouvé de graphique de performances ni de tables de montée. Peut-être que je devrais d'abord trouver mes lunettes
@TomH J'ai substitué la meilleure vitesse de montée à la vitesse de manœuvre comme approximation. Le premier est dans le texte pour savoir comment décoller. Malheureusement, je n’ai pas non plus trouvé de tables d’escalade.
#2
+41
Cpt Reynolds
2018-03-14 04:18:48 UTC
view on stackexchange narkive permalink

En négligeant les lignes électriques potentielles, je pense que la manœuvre est possible. J'ai dû jouer un peu pour que ma simulation fonctionne, cependant, montrant que dans la vraie vie, toute tentative de survoler le pont pour de vrai du premier coup sera ... risquée. Si je devais piloter cela pour une raison quelconque, j'entraînerais la voie au sol à une altitude sûre plusieurs fois avant de tenter le survol réel.

J'utilise une simulation de masse ponctuelle, uniquement de trajectoire, qui est suffisamment précise pour étudier la faisabilité de ce type de manœuvre, mais pas pour déterminer les valeurs exactes des angles d'inclinaison requis en raison du roulis / roulis - variation de rayon de virage. Mon avion n'est pas spécifiquement un B-24 mais un modèle générique; Cependant, je suppose que les vitesses, les angles d'inclinaison et les taux de descente ne devraient pas être un problème pour aucun avion de taille similaire. Notez que je ne modélise pas la montée au-dessus de la mer, car peu importe les taux atteints, de toute façon, une fois passé le littoral. J'ai utilisé le modèle de pont mentionné par Tom et placé un modèle B-24 sur ma trajectoire dans Google Earth pour une estimation à l'échelle approximative.

Ceci est à quoi ça ressemble:

Bixby Bridge Manoeuvre Pic 1 Bixby Bridge Manoeuvre Pic 2

Mon approche est vers la mer, car cela permettra une récupération plus sûre, par ex. en cas de panne moteur que lors de la plongée vers les collines. [Modifier plus tard: les taux de montée dans un rapport d’essais du B-24 indiquent au premier coup d'œil que les taux de montée nécessaires pour dégager les crêtes lors du vol vers la terre dépassent les capacités du B-24.] La manœuvre commence à Vitesse indiquée de 150 mi / h, conformément à la meilleure vitesse de montée publiée dans le Manuel de vol B-24. Je plonge vers la crête qui a un chemin ou une route qui longe son sommet avec un taux de descente de 1000 pieds / min, en la nettoyant d'env. 120 pieds. Ensuite, je roule dans un virage à droite de 30 degrés d'inclinaison et je pousse dans une plongée raide de 3000 pieds / min. Je dégage la crête devant le pont d'env. 100 pieds (sachant que mon aile droite est plus basse, mais toujours dégagée) et rouler en direction du pont. Mon modèle gagne env. 14 mi / h pendant le segment raide de 10 secondes de la plongée car je ne peux pas générer suffisamment de traînée, mais si le B-24 se comporte différemment en termes de vitesse, cela n'a pas beaucoup d'importance, car le virage est presque terminé une fois la vitesse augmentée. et la géométrie du segment droit ne change pas de manière mesurable avec la vitesse. Je dégage la crête sous le pont d'environ 50 pieds et récupère au-dessus de la mer.

Et ... respire.

PS: Quiconque est assez averti en technologie et aimerait créer le pont pour FSX?

À ce jour, cette réponse prend le plus en compte à la fois le défi du terrain ET les caractéristiques de performance de l'avion. Merci et bravo ... Je peux très bien me corriger!
Eh bien, voici une tentative de suivre ce chemin ... https://youtu.be/fY1I-20R734 ... même si je pense que je serais tenté de venir du côté de l'océan avec des tonnes de haricots et de parcourir ces crêtes ... . https://youtu.be/rN-vGZpGtF0
@TomH Bravo! Ma raison d'aller vers la mer est qu'à tout moment, vous pouvez interrompre l'approche en toute sécurité et vous éloigner si quelque chose se produit. En arrivant de la mer, après un certain point, vous êtes engagé sous le pont, même si les quatre moteurs s'arrêtent (peu probable je sais, mais voudriez-vous vraiment parier votre vie dessus avec un tel cool mais, avouons-le, finalement inutile, manœuvre)?
#3
+38
Tom H
2018-03-13 01:44:42 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Intéressant ... Cela semble possible dans des conditions idéales dans un avion moderne. (J'ai tenté un vol simulé de base dans le simulateur de vol google-earth-vid ci-dessous)

Modifier: Les câbles de service mentionnés dans l'autre réponse représenteraient également un problème substantiel, mais ils étaient absents du modèle.

En supposant que vous puissiez franchir l'écart, le principal problème de la manœuvre semble être la crête immédiatement derrière le pont dans la vallée, qui est marquée en rouge sur ce plan, (et alors vous avez un deuxième crête derrière si vous continuez une montée droite)

enter image description here

De toute évidence, cela met une contrainte sur le chemin de sortie si vous vous êtes approché du mer, ou le chemin de la descente si vous avez commencé sur terre.

Il semble que vous deviez suivre un chemin assez spécifique pour éviter la crête, mais si vous connaissiez bien le terrain et l'avion, cela rendrait les choses beaucoup plus faciles.

enter image description here

Si vous avez commencé à l'intérieur des terres, une approche directe consisterait à éviter ces crêtes en descendant, et un contrôle assez velu de la descente lorsque vous traversez sous t Le pont ... Il y aurait vraisemblablement un avantage d'effet de sol en essayant d'obtenir un taux de montée positif sur la plage / l'océan.

Edit: l'ajout des câbles utilitaires donne en effet l'impression d'un très petit écart!

enter image description here

J'ai remarqué que Google Earth avait un simulateur de vol, donc après quelques crashs dans les montagnes, j'ai tâtonné un chemin ... (Je n'avais pas travaillé sur les volets ou les touches d'alimentation à ce stade, donc c'est totalement avec les valeurs par défaut définies lors de la sélection du mode de simulation de vol)

Edit: suite à la suggestion de @Cpt Reynolds dans sa réponse ci-dessus, c'est une route à travers;

Ou bien, entrez avec autant de vitesse que vous le pouvez et franchissez simplement les crêtes;

Cela a été fait avec le modèle SR22 (310 chevaux, 185 nœuds de croisière);

enter image description here

Si vous voulez vous amuser un peu à essayer les différentes approches ... J'ai utilisé ce modèle du pont de sketchup et je l'ai importé dans l'application de bureau Google Earth.

Wow ... merci pour l'effort qui a dû être consacré à cela! Vraiment éclairant! Cela soulève quelques questions dans mon esprit: je suppose que pour cette démo, vous avez utilisé le modèle F-16 ...? Pensez-vous qu'un B-24 pourrait réellement grimper et effectuer ce virage assez rapide pour franchir cette première crête? Je suppose également qu'un B-24 devrait passer un peu plus bas sous le pont pour dégager l'arche.
Bonne réponse! ce serait bien si vous ajoutiez des détails supplémentaires pour le rendre plus pertinent par rapport à la question.
@JacobPerl Il a été piloté à l'aide du SR22
@TomH Je ne suis pas sûr que cela puisse être fait correctement dans Google s'il n'y a pas de modèle ressemblant à la perf. caractéristiques du B-24 mais néanmoins très intéressant ce que vous avez fait ici!
Je suppose que la valeur avec la sim est de voir s'il y a un chemin qui pourrait être parcouru dans des conditions idéales. Que cela puisse être fait dans un B-24 est quelque chose qu'il vaut mieux laisser aux experts
@TomH Si je savais comment je ferais apparaître ce modèle de pont dans le décor de X-Plane, quel problème aurait un modèle plus proche dans les spécifications :)
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/0/09/Lancaster_Q_for_Queenie_flies_under_Sydney_Harbour_Bridge_1943.jpg Le bombardier Lancaster vole sous le pont Sidney. les règles de sécurité étaient plus des recommandations que des règles: D
Qu'est-ce que c'est que ce ruban de couleur beige dans les premières photos?
@jamesqf google earth rend les images satellite à plat sur la carte du terrain, et ainsi le tout est aplati, car le pont n'est pas dans la carte du terrain, ce qui rend les structures très étranges. Si vous consultez quelque chose sur Google Earth pour lequel ils ont un modèle, par exemple Sydney Harbour Bridge, vous pouvez voir la structure avec les images fantômes du pont aplati éclaboussé sur le sol en dessous. Les images ci-dessus avec le pont sont une image sketchup importée dans Google Earth
#4
+11
tj1000
2018-03-14 10:14:10 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Quant à savoir pourquoi un pilote militaire ferait quelque chose comme ça, considérez le contexte dans lequel cela se passait.

Cela aurait été pendant l'entraînement de la Seconde Guerre mondiale, lorsque les pertes, en particulier pour les équipages de bombardiers, étaient très élevées.

Mettez un groupe d'adolescents à l'entraînement en vol, où bon nombre d'entre eux sont tués, et quand c'est fini, ils sont sur le point d'être expulsés du ciel au-dessus de l'Allemagne ou forcés de descendre sur le territoire japonais où ils peuvent avoir la tête coupée avec une épée sur place, et ces adolescents peuvent devenir un peu imprudents en se défoulant. Nous pouvons mourir de toute façon, vivons la vie au maximum d'ici là. Pensez-vous pouvoir faire voler ce gros cochon sous ce pont? Découvrons-le ...

L'as américain le plus performant de la Seconde Guerre mondiale, Richard Bong, a déjà parcouru une boucle autour de la travée centrale du Golden Gate Bridge, puis a bourdonné au centre-ville de SF, descendant sous les sommets du Golden Gate Bridge. bâtiments et saluant les gens dans les bâtiments qui étaient au niveau des yeux. Certes, il s'agissait d'un P38 et non d'un B24 ...

J'admets que mon grand-père était connu pour être un peu un barnstormer à son époque ... a fait des conneries folles lors de spectacles aériens et autres!
c'est en fait une réponse formidable, bonne
#5
+10
John Ray
2018-03-13 23:50:54 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Comme reirab l'a mentionné, il existe actuellement des lignes utilitaires qui courent à mi-hauteur de l'arc. En regardant une image moderne, vous pouvez voir qu'il s'agit d'une ligne de communication sur le côté est du pont avec des poteaux clairement visibles aux extrémités nord et sud du pont.

Modem telephone poles

En regardant des photos de l'ouverture du pont en 1932, il n'y avait pas de poteaux électriques à l'époque. Pic1 Pic2

Cependant, en 1937, des poteaux télégraphiques / téléphoniques à l'ancienne étaient visibles sur les photos.

enter image description here

Image originale et Autre vue

Malheureusement, les anciennes lignes sont trop fines pour être impossible de dire sur les photos exactement quelle partie de l'arche ils bloquent. Je soupçonne que la ligne était à peu près dans la même position qu’aujourd’hui en raison du fait que l’espacement des poteaux électriques et l’affaissement des lignes n’ont pas beaucoup changé au cours des 100 dernières années. Heureusement, le service de construction qui gère la zone du ruisseau Bixby peut avoir d'anciens permis de construire et des schémas pour ces lignes, ce qui pourrait potentiellement réfuter la possibilité de voler sous ce pont. Vous pouvez également poster une question sur engineering.stackexchange.com pour voir si quelqu'un peut donner une plage de hauteur indiquant où les lignes auraient été par rapport aux lignes actuelles.

#6
-5
CrossRoads
2018-03-12 22:45:05 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Possible? Oui.

Intelligent? Non.

Légal? Probablement pas maintenant, peut-être alors (paraphrasé comme "il faut maintenir une distance de 500 pieds par rapport aux choses à moins d'atterrir").

Ce. Un peu comme le B-25 qui a bourdonné Florida Field lors du match du Kentucky il y a toujours lors de son vol de retraite. Voir ma réponse à cette question - https://aviation.stackexchange.com/questions/40945/has-anyone-ever-been-penalised-for-buzzing-a-control-tower/40950#40950
À moins que les choses n'aient changé, il est à 500 pieds des bâtiments ou des assemblées de personnes en plein air, pour les avions civils. (C'est de mémoire, donc je me trompe peut-être.) IDK si les règles militaires sont les mêmes, mais il est assez courant que des avions militaires se rapprochent beaucoup plus de vous que cela, ici dans le nord du Nevada / l'est de la Californie. J'ai été bourdonné par des jets alors que j'étais assis sur les sommets des montagnes, et j'ai fait voler quelques C-130 au-dessus de moi au niveau de la cime des arbres en roulant. (Je pensais que mon cheval allait paniquer, mais elle a juste haussé les épaules, comme "Qu'est-ce que c'était que ça?")
Les pilotes du 174e ANG ont aimé le campus bourdonnant même s'ils auraient été `` punis '' pour cela. Ils volaient d'est en ouest au-dessus du quad, ce qui les mettait en dessous de la hauteur de certains des dortoirs du côté est du campus. Je me souviens de deux occasions différentes en 1991. Un F16 a volé bas et lentement et l'autre pendant environ 10 secondes avait la postcombustion mais était plus haut que 500 '. Je crois comprendre que lorsqu'ils se trouvent dans une zone de vol civile, ils sont censés suivre les règles de vol civiles


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...